Au-delà de l’Ararat
Réalisation : Tulin Ozdemir
  • arafat-2
  • arafat-3
  • arafat-4
  • arafat

Au-delà de l’Ararat
Réalisation : Tulin Ozdemir

17,00 

« Au-delà de l’Ararat » est l’histoire d’une femme d’origine turque sur le chemin de son identité. Un road- movie où, depuis le quartier de son enfance à Bruxelles en passant par la Turquie et jusqu’en Arménie, elle questionne son héritage culturel. Un voyage où chaque femme rencontrée devient un reflet possible de la réalisatrice.

Catégories : ,
000

Synopsis

Au-delà de l’Ararat est l’histoire d’une femme d’origine turque sur le chemin de son identité. Un road-movie où, depuis le quartier de son enfance à Bruxelles en passant par la Turquie et jusqu’en Arménie, elle questionne son héritage culturel.  Un voyage où chaque femme rencontrée devient un reflet possible de la réalisatrice.

A propos de la réalisatrice

Diplômée en Architecture d’Intérieur de l’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc à Bruxelles, j’ai travaillé plusieurs années en tant qu’indépendante en architecture, design et scénographie avant de réussir les examens d’entrée à l’INSAS, l’école de cinéma. Après deux ans en réalisation j’ai suivi une année de master en documentaire de création et d’anthropologie visuelle et réalisé mon premier film documentaire « Notre mariage ». Dans ce film d’étude j’ai exploré le thème du mariage traditionnel véhiculé à travers l’immigration turque. Il s’agissait d’une première étape dans ma quête d’identité.

« Au-delà de l’Ararat » est une continuation de ce premier travail. Cette quête m’emmène en dehors du contexte familial pour aller vers mes origines, l’Anatolie.

Octobre 2011, le documentaire «Clivovich vs Kebabtje» fait partie d’un projet « film-photo ». Ce film est tourné dans les Balkans, en Serbie, Bosnie-Herzegovine et Bulgarie. Le propos était « qu’est-ce qui

sépare les personnes et en même temps les lie ? » Les frontières ne sont pas celles qu’on pense. Ce film fut diffusé dans le cadre du Festival du Film des Balkans de Flandres.
En décembre 2011, pour l’exposition de la fondation pour l’architecture de Bruxelles « Les femmes et la ville », j’ai réalisé un documentaire «
Rendez-vous sur le quai» qui aborde la perception par les femmes de la ville.

Dans le travail documentaire, mon désir est d’explorer des thèmes tels que l’identité, le genre, et la mémoire.

 

Détails

Réalisation:
Tülin Özdemir
Image:
Johan Legraie
Son:
Félix Blume
Montage son:
Raf Enckels
Musique originale:
David Yengibarian

Production:
Stenola Productions
Producteur:
Anton Iffland Stettner
Co-producteur:
Associate Directors
Mark Daems
Bram Crols

Avec le l’aide du
– Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de VOO
– Vlaams Audiovisuel Fonds

___

Format de tournage : PAL
Son : Dolby 5.1
Format d’image : 16:9
Durée : 57’
Version originale : FR
Année de production : 2013

Festivals

Visions du Réel (Nyon)
FIFF (Namur)
Medfilm Festival (Rome)
Elles tournent (Bruxelles)
Cinemigrante (Buenos Aires)
Faito Doc Festival (Italie)
Festival int. du film d’Amiens (France)
Festival A Nous de voir (France)

Synopsis

Au-delà de l’Ararat est l’histoire d’une femme d’origine turque sur le chemin de son identité. Un road-movie où, depuis le quartier de son enfance à Bruxelles en passant par la Turquie et jusqu’en Arménie, elle questionne son héritage culturel.  Un voyage où chaque femme rencontrée devient un reflet possible de la réalisatrice.

A propos de la réalisatrice

Diplômée en Architecture d’Intérieur de l’Ecole supérieure des Arts Saint-Luc à Bruxelles, j’ai travaillé plusieurs années en tant qu’indépendante en architecture, design et scénographie avant de réussir les examens d’entrée à l’INSAS, l’école de cinéma. Après deux ans en réalisation j’ai suivi une année de master en documentaire de création et d’anthropologie visuelle et réalisé mon premier film documentaire « Notre mariage ». Dans ce film d’étude j’ai exploré le thème du mariage traditionnel véhiculé à travers l’immigration turque. Il s’agissait d’une première étape dans ma quête d’identité.

« Au-delà de l’Ararat » est une continuation de ce premier travail. Cette quête m’emmène en dehors du contexte familial pour aller vers mes origines, l’Anatolie.

Octobre 2011, le documentaire «Clivovich vs Kebabtje» fait partie d’un projet « film-photo ». Ce film est tourné dans les Balkans, en Serbie, Bosnie-Herzegovine et Bulgarie. Le propos était « qu’est-ce qui

sépare les personnes et en même temps les lie ? » Les frontières ne sont pas celles qu’on pense. Ce film fut diffusé dans le cadre du Festival du Film des Balkans de Flandres.
En décembre 2011, pour l’exposition de la fondation pour l’architecture de Bruxelles « Les femmes et la ville », j’ai réalisé un documentaire «
Rendez-vous sur le quai» qui aborde la perception par les femmes de la ville.

Dans le travail documentaire, mon désir est d’explorer des thèmes tels que l’identité, le genre, et la mémoire.

 

Détails

Réalisation:
Tülin Özdemir
Image:
Johan Legraie
Son:
Félix Blume
Montage son:
Raf Enckels
Musique originale:
David Yengibarian

Production:
Stenola Productions
Producteur:
Anton Iffland Stettner
Co-producteur:
Associate Directors
Mark Daems
Bram Crols

Avec le l’aide du
– Centre du cinéma et de l’audiovisuel de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de VOO
– Vlaams Audiovisuel Fonds

___

Format de tournage : PAL
Son : Dolby 5.1
Format d’image : 16:9
Durée : 57’
Version originale : FR
Année de production : 2013

Festivals

Visions du Réel (Nyon)
FIFF (Namur)
Medfilm Festival (Rome)
Elles tournent (Bruxelles)
Cinemigrante (Buenos Aires)
Faito Doc Festival (Italie)
Festival int. du film d’Amiens (France)
Festival A Nous de voir (France)