Migration amoureuse
Réalisation : Annie St-Pierre
  • migration-ammoureuse-1
  • migration-ammoureuse-2

Migration amoureuse
Réalisation : Annie St-Pierre

16,50 

« L’amour dépasse les frontières » …L’adage date d’il y a longtemps, mais il n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. À une époque où l’on voyage plus que jamais et où les nouvelles technologies ne cessent de réduire les distances, il n’est plus rare de trouver l’amour à l’étranger.

Catégories : ,
000

Synopsis

« L’amour dépasse les frontières »
…L’adage date d’il y a longtemps, mais il n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. À une époque où l’on voyage plus que jamais et où les nouvelles technologies ne cessent de réduire les distances, il n’est plus rare de trouver l’amour à l’étranger. Mais combien d’amoureux, dans l’émotion de leur rencontre, pensent à des formulaires ? À des files d’attente? À l’immigration ? Documentaire intimiste, Migration amoureuse accompagne les démarches d’immigration de Bruno, quittant sa Belgique natale pour le Québec de sa bien-aimée. Un regard à la fois doux et incisif sur la naïveté des aspirations amoureuses, en décalage total avec la dure réalité de l’immigration.

Détails

Réalisation : Annie St-Pierre
Image : Annie St-Pierre & Arnaud Bouquet
Son : Gille Matte & Hélène Lamy-Rousseau
Montage : Elric Robichon
Montage son : Gwenn Nicolay

Produit par : Les Productions Virage

Liste des coproducteurs :
Grenade Productions
Iota Production

En collaboration avec :
RDI, RTBF, Cityzen télévision, Odyssée avec le soutien du Crédit d’impôt cinéma et télévision – Gestion Sodec, Office national du film du Canada – Aide au cinéma indépendant (Canada), Crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, le Centre national de la cinématographie, développé avec la participation financière de la Sodec – Société de développement des entreprises culturelles – Québec

 

___

Format de tournage : PAL
Son : Dolby 5.1
Format d’image : 16:9
Durée : 52’
Version originale : FR
Sous-titres : EN
Année de production : 2007

Festivals

Sélectionné au festival Doc à Tunis, 2008
FIGRA 2008
Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas 2007
Projeté au Festival du Film d’Amour de Mons 2007
Prix Perrault du meilleur espoir documentaire aux Rendez-Vous du Cinéma Québécois 2007.

Synopsis

« L’amour dépasse les frontières »
…L’adage date d’il y a longtemps, mais il n’a jamais été aussi vrai qu’aujourd’hui. À une époque où l’on voyage plus que jamais et où les nouvelles technologies ne cessent de réduire les distances, il n’est plus rare de trouver l’amour à l’étranger. Mais combien d’amoureux, dans l’émotion de leur rencontre, pensent à des formulaires ? À des files d’attente? À l’immigration ? Documentaire intimiste, Migration amoureuse accompagne les démarches d’immigration de Bruno, quittant sa Belgique natale pour le Québec de sa bien-aimée. Un regard à la fois doux et incisif sur la naïveté des aspirations amoureuses, en décalage total avec la dure réalité de l’immigration.

Détails

Réalisation : Annie St-Pierre
Image : Annie St-Pierre & Arnaud Bouquet
Son : Gille Matte & Hélène Lamy-Rousseau
Montage : Elric Robichon
Montage son : Gwenn Nicolay

Produit par : Les Productions Virage

Liste des coproducteurs :
Grenade Productions
Iota Production

En collaboration avec :
RDI, RTBF, Cityzen télévision, Odyssée avec le soutien du Crédit d’impôt cinéma et télévision – Gestion Sodec, Office national du film du Canada – Aide au cinéma indépendant (Canada), Crédit d’impôt pour production cinématographique ou magnétoscopique canadienne, le Centre national de la cinématographie, développé avec la participation financière de la Sodec – Société de développement des entreprises culturelles – Québec

 

___

Format de tournage : PAL
Son : Dolby 5.1
Format d’image : 16:9
Durée : 52’
Version originale : FR
Sous-titres : EN
Année de production : 2007

Festivals

Sélectionné au festival Doc à Tunis, 2008
FIGRA 2008
Etats Généraux du Film Documentaire de Lussas 2007
Projeté au Festival du Film d’Amour de Mons 2007
Prix Perrault du meilleur espoir documentaire aux Rendez-Vous du Cinéma Québécois 2007.